Savoir recevoir

Lorsque quelqu'un nous complimente, recevons-nous ce compliment dans notre coeur et l'acceptons-vous avec joie et gratitude, en prenant le temps de le savourer, de nous en nourrir et de remercier l'autre ? Ou bien détournons-nous le regard, gêné et embarrassé ? Haussons-nous les épaules en minimisant notre acte, notre valeur, nos qualités ?

Lorsque l'on nous propose de l'aide, notre premier réflexe est-il de nous ouvrir à cette possibilité ou de refuser par réflexe ?

Quand nous marchons dans la nature, savons-nous recevoir et percevoir pleinement la beauté, la générosité extérieures qui nous entourent, ou bien sommes-nous réfugié dans nos ruminations ?

Quand nous sommes entourés de gens que nous aimons, pensons-nous à savourer leur présence, leur énergie, à accueillir leur différence unique ? Ou bien sommes-nous préoccupés parce que nous pourrions faire, dire ou leur donner pour nous faire apprécier d'eux ?

Lorsque nous envisageons nos projets futurs qui nous tiennent à coeur, nous donnons-nous la permission de visualiser le but atteint et ressentir pleinement la réussite dans notre corps et nos sentiments, comme si l'aboutissement de nos efforts était déjà là ? Ou est-ce difficile d'envisager que tout pourrait se passer bien et que nous avons le droit de réussir et d'être heureux ?


Notre éducation nous a beaucoup appris à "donner", et plus rarement à "recevoir" : recevoir de l'aide, recevoir une attention, de l'écoute, de la bienveillance, de l'empathie, un cadeau, un compliment, un sourire.... que nous soyons à l'initiative de la demande ou que le don vienne spontanément de l'extérieur. Il y a cette croyance très répandue que nous devons justifier notre existence par notre effort ou par notre persévérance, par notre lutte. Et beaucoup d'entre nous n'ont tout simplement pas appris et pratiqué le mode de réception. Mais il n'est pas trop tard :-) !


Vous pourriez dire: «Comment savoir si je suis dans un mode de réception ou non?». En fait, nous nous sentons toujours bien lorsque nous sommes dans un mode de réception. Il s'agit de notre état naturel, telle la plante qui reçoit l'eau et le soleil sans se poser de questions, ou l'animal de compagnie qui reçoit les caresses sans se poser de questions lui-non plus (les chats sont des maitres en ce domaine !).


Savoir recevoir est lié à l'importance positive que nous nous accordons, à l'estime de nous-même. Comme l'a dit un jour un de mes stagiaires à la fin d'un séminaire : "Nous sommes tous de belles personnes. Nous avons le droit de nous sentir bien."


1) Ainsi, se donner la permission d'être heureux et de recevoir ce bonheur d'où qu'il vienne, est le pré-requis.

2) Ensuite nous aurons sans doute un déconditionnement à pratiquer : traquer sans relâche et avec bienveillance, nos croyances automatiques qui nous empêchent de recevoir, leur dire "merci, mais... non merci" et choisir une attitude d'ouverture à soi et au monde extérieur. Les stages de développement personnel et le coaching sont de formidables accélérateurs de ce processus !

3) Cultiver consciemment la gratitude dans son coeur, passer en revue et ressentir toutes les bénédictions de notre vie, dans la journée et tout spécialement avant de nous endormir, permet de rester dans cet état d'ouverture et cette émotion positive élevée ! Cet article peut vous aider: https://www.isaavrilcoaching.com/blog/choisir-la-joie






0 vue

Tel. 06 22 69 85 82

Organisme de formation professionnelle déclaré

N° 26 71 02436 71 - N° SIRET : 511 880 791 00039  - N° TVA Intra-Communautaire : FR77511880791

Assurance RCP chez MATMUT Inter Mutuelles Entreprises

©2018 AVRIL. Site créé avec amour par Joya Communication

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icon